Ailerons de Dindes importés 2500 FCFA/Kg
Ananas 350 FCFA/Kg
Arachide décortiquée 1400 FCFA/Kg
Aubergine n'drowa 300 FCFA/Kg
Aubergine violette 400 FCFA/Kg
Avocat 400 FCFA/Kg
Banane douce 400 FCFA/Kg
Banane plantain 400 FCFA/Kg
Cacao 852 FCFA/Kg
Café 700 FCFA/Kg
Carotte 900 FCFA/Kg
Chou 400 FCFA/Kg
Citron 900 FCFA/Kg
Concombre 350 FCFA/Kg
Cote de Boeufs importée 2000 FCFA/Kg
Courgette 300 FCFA/Kg
Croupions de Dindes importés 2500 FCFA/Kg
Cuisses de Poulets importées 2000 FCFA/Kg
Gesiers de poulet Importés 1800 FCFA/Kg
Gingrembre 350 FCFA/Kg
Gombo baoulé 800 FCFA/Kg
Gombo dioula 700 FCFA/Kg
Graine de palme 350 FCFA/Kg
Haricot 500 FCFA/Kg
Haricot vert 400 FCFA/Kg
Igname bêtê bêtê 600 FCFA/Kg
Igname klêglê 1000 FCFA/Kg
Igname Kponan 700 FCFA/Kg
Manioc 250 FCFA/Kg
Mil 400 FCFA/Kg
Navet 700 FCFA/Kg
Orange 300 FCFA/Kg
Papaye 350 FCFA/Kg
Patate douce 200 FCFA/Kg
Pattes de Boeuf importés 1800 FCFA/Kg
Piment 1000 FCFA/Kg
Poivron 800 FCFA/Kg
Pomme de terre 500 FCFA/Kg
Poulet de Chair Local 1800 FCFA/Kg
Riz local (brisures) 460 FCFA/Kg
Riz local (longs grains) 500 FCFA/Kg
Rognon de Boeuf Importé 1800 FCFA/Kg
Tomate type salade 700 FCFA/Kg
Viande de boeuf sans os local 2800 FCFA/Kg
Viande de Boeufs avec os Local 2600 FCFA/Kg
Viande de mouton Local 4300 FCFA/Kg
Côte d’Ivoire : le Conseil du Café-Cacao lance un ultimatum aux multinationales
Partager :

Le conseil du café cacao (CCC) a lancé un ultimatum Ecom trading, SucDen, Cemoi, Barry Callebaut, Cargill, Olam et Touton qu’ils ont jusqu’au 20 novembre pour commencer les achats de contrats d’exportation de cacao, incluant les $400 (200 milles FCFA) la tonne et un différentiel d’origine établi à 0, ont affirmé des sources proches du dossier ayant pris part à une réunion le 3 novembre dernier au siège du CCC à Abidjan.

 

Ces multinationales achètent, exportent et transforment environ 90% du volume de production de cacao de la Côte d’Ivoire sont les principaux fournisseurs en fèves de cacao et en produits semi-finis aux différents chocolatiers à travers le monde.

Le COCOBOD au niveau du Ghana, 2e producteur mondial du cacao, va aussi de son côté se réunir la semaine prochaine pour passer le même message aux mêmes multinationales qui opèrent dans le pays, selon une source au sein de cette organisation 

« Nous avons eu une réunion avec Cargill, Cemoi, Touton, SucDen, Ecom, Barry, Callebaut et Olam au siège et nous leur avons clairement dit que nous leur donnons jusqu’au 20 novembre pour commencer les achats de contrats avec le LID et un différentiel d’origine à 0, sinon tous leurs programmes de durabilité seront suspendus » a allégué un responsable du CCC sous couvert d’anonymat à l’Agence Reuters.

« Nous avons aussi dit qu’ils ne pourront plus faire du comptage de cabosses dans nos plantations, comme nous l’avons déjà indiqué il y a quelques jours » a ajouté une deuxième source du CCC.

La semaine dernière, le CCC et le COCOBOD avaient annoncé le boycott d’une importante réunion de la world cocoa foundation (WCF) qui a regroupé tous les acteurs majeurs de l’industrie du cacao et du chocolat, à Bruxelles, pour protester contre le refus de l’industrie de respecter des engagements de payer le cacao avec le DRD et un différentiel d’origine positif.