Comment conserver des oignons

Donnez votre avis

Les ognons sont indispensables dans une cuisine et l’on en trouve toute l’année. Si vous faites pousser vos propres oignons et que vous les conservez, vous pouvez les rayer de votre liste de courses. Informez-vous pour savoir comment choisir vos oignons, et les conserver correctement le plus longtemps possible chez vous. Ainsi, ils pourront garder leur saveur et leurs propriétés nutritionnelles pendant dix mois!

Méthode 1: Sélectionner les oignons

1. Choisissez des ognons de fin de saison.

Les oignons ramassés au printemps et en été ne sont pas assez résistants pour être conservés longtemps. Ils doivent être consommés dans les semaines qui suivent leur récolte. Vous pouvez conserver longtemps des oignons récoltés en automne, car ces variétés sont capables de passer l’hiver.
Si vous faites pousser vos propres oignons, prévoyez de conserver les oignons plantés au printemps (donc récoltés à l’automne).
Les oignons qui sont prêts à être récoltés et conservés à la fin de l’été ou au début de l’automne, lorsque le haut de la plante commence à retomber et à sécher.

2. Conservez des oignons piquants.

Les oignons piquants, contrairement aux oignons doux, contiennent des composés sulfurés qui vous font pleurer lorsque vous les coupez et qui permettent aux oignons de passer l’hiver. Les oignons doux n’ont pas ces propriétés d’autoconservation, ils doivent donc être consommés assez rapidement après leur récolte. Les variétés suivantes d’oignons ronds se conservent bien sur le long terme.
Les oignons jaunes Stuttgart, Mulhouse, Paille des Vertus, etc.
L’oignon Blanc de Paris, Blanc très hâtif de la Reine, etc. Ces variétés et celles qui s’en rapprochent ne peuvent être conservées que si leur tige est petite.
Les oignons rouges tels que l’ognon rouge du Brunswick, le rouge plat d’Italie…

Méthode 2: Préparer les oignons pour la conservation

1. Faites sécher la peau des oignons.

Lorsque les oignons ont été récoltés, étalez-les dans une zone aérée afin que la peau durcisse et sèche. Ne retirez pas les feuilles. Laissez reposer les ognons pendant deux à quatre semaines.
Abritez les oignons du soleil et de l’humidité. Le soleil peut affecter le gout des oignons et les rendre amers. Mettez-les dans une cagette sur une étagère dans votre garage par exemple. Ils doivent être dans un endroit sec, frais et aéré.
Les oignons sont prêts lorsque leur tige n’est plus verte. La peau des oignons doit être flétrie autour de la tige et doit enserrer les oignons.

2. Taillez les oignons.

Lorsque les tiges sont bien sèches, utilisez un sécateur ou un ciseau pour tailler les racines des oignons au plus court.
Jetez les ognons dont la tige est encore verte à ce stade et ceux qui sont abimés ou dont la peau est craquelée de partout.
Coupez les feuilles à environ deux centimètres au-dessus du bulbe ou laissez-les intactes et tressez-les.

Méthode 3: Établir le lieu de conservation

1. Choisissez un endroit sec et sombre pour stocker vos ognons.

L’espace choisi doit avoir une température comprise entre 4 et 10 °C. Les gens choisissent en général de conserver leurs oignons dans une remise, un cellier ou dans un garage. Si l’endroit est trop chaud, les oignons vont germer. S’il fait trop froid, les oignons risquent de pourrir.

2. Maintenez l’endroit sec.

Les oignons absorbent facilement l’humidité et celle présente dans l’air peut faire pourrir votre récolte. Le taux d’humidité doit être maintenu entre 65 et 70 %.

3. Assurez-vous que l’espace soit bien ventilé.

Une bonne circulation d’air autour des ognons permet d’éviter qu’ils ne moisissent.
Pour une bonne ventilation, suspendez les oignons au plafond ou dans un panier, un filet ou des collants.
Si vous décidez d’utiliser les collants comme mode de conservation, faites un nœud entre les ognons pour les séparer. Utilisez les ognons en partant du bas, en coupant le collant en bas de chaque nœud à chaque fois afin que l’oignon suivant ne tombe pas.

4. Essayez de conserver vos oignons dans des collants.

Oui tout à fait, des collants. Mettez un ognon dans une jambe des collants, poussez-le au fond et continuez à remplir avec les autres oignons, en faisant des nœuds entre chaque oignon pour les séparer.
Conserver les ognons ainsi permet de les protéger tout en les laissant respirer. L’humidité va s’évaporer et ils auront ainsi une durée de conservation plus longue.

Méthode 4: Utiliser des oignons conservés

1. Utilisez les oignons à tige épaisse en premier.

Ils sont les plus âgés et ne dureront pas aussi longtemps que les oignons plus jeunes.

2. Inspectez les oignons régulièrement.

Prenez un moment de temps en temps pour vérifier qu’ils sont en bonne forme. Jetez ceux qui ont germé ou qui commencent à moisir.
Vous pouvez tout de même manger des oignons qui ont germé. Coupez simplement la partie centrale du germe avant d’utiliser l’oignon dans un plat.
Si un oignon est abimé ou décoloré, ne prenez pas le risque de le manger.
Mettez de côté les bulbes pour les replanter.

3. Conservez les oignons pelés au frigo.

Pelez les oignons et placez-les en une seule couche sur une feuille de papier absorbant au congélateur. Lorsqu’ils sont congelés, retirez-les du congélateur, mettez-les dans un sac de congélation et replacez-les au congélateur. Un des inconvénients de cette méthode est l’espace limité de conservation.

4. Emballez les oignons découpés et mettez-les au frigo.

Lorsque vous préparez un plat, il se peut qu’une moitié d’ognon reste en trop. Pour conserver ce reste correctement, emballez le morceau d’ognon dans un film en plastique ou en aluminium, et placez-le dans le bac à légumes de votre frigo.

Partager sur:

Autres articles

, laisser un commentaire